Comité de Défense d’Action et de Sauvegarde de Fontainebleau



Compte rendu de l’Assemblée Générale 2021

  

 L’Assemblée générale pour l’année 2021 du CDAS s’est tenue le 6 novembre 2021 à 10h au siège 26, rue de la Cloche à Fontainebleau.

 Les adhérents ont reçu la convocation par mail et courrier pour ceux dont nous n’avons pas d’adresse email. Les statuts ne demandant pas de quorum pour une assemblée générale ordinaire l’Assemblée peut délibérer valablement.

 La séance est présidée par Christian Roggeman qui désigne Annie Vincent comme Secrétaire. Madame Nizart, Vice-Présidente, ne peut assister pour problèmes de santé, le Trésorier, Monsieur Ménard, est également excusé.


 L’ordre du jour de l’Assemblée Générale est le suivant :

     1. Rapport moral et rapport d’activités 2020, actions en 2021
     2. Rapport financier de l’exercice 2020,
     3. Election des administrateurs,
     4. Questions diverses


1 --- Rapport moral et rapport d’activités Présentation par M. Christian Roggeman, président


·;Nous retiendrons les grands points et projets suivants :

• Restitution à venir du mur de Ferrare qui verra ainsi se réaliser une de nos demandes les plus chères, initiée par notre fondateur G. Galipon. Ce projet nous a été présenté par l’Architecte des Bâtiments Historiques le 5 courant en présence de la Mairie. Un dossier complet est apporté par le Président et mis à disposition de tous les membres. Le projet de restauration doit démarrer en juin 2022 pour se terminer en mai 2023.

Mur_de_Ferrare
 Mur de Ferrare : élévation de l’état projeté

• Le futur Campus des Arts qui semble ne plus avoir les faveurs de l’édile qui gouverne notre ville. Vers une densité d’immeubles très grande (800 logements étudiants ? ) sur l’avenue de Villars. Quelles infrastructures ? Dossier politique et donc peu prévisible à ce stade.

Heronnieres
Héronnières avant-projet : densité des immeubles de logement mais le Parc vers le canal est restitué




• Présentation par le PDG du Groupe de promotion CITY du projet des nouveaux quartiers du Bréau (Les Subsistances) avec ses 330 logements, 150 logements pour étudiants et hôtellerie. Plans et dossier complet mis à disposition de tous les membres, nos inquiétudes, une surdensité, un quartier éloigne sans infrastructures correspondantes : accès transports en commun très limité, une seule classe prévue pour 330logements !

• La fin des travaux de rénovation de l’Eglise Saint Louis ainsi que la restauration de ses peintures et mobiliers, Inauguration faite récemment. Une visite spéciale pour notre association est proposée par Laurent Roussel. Activité à organiser début 2022.

• Présentation du nouveau projet « Rue Royale » (anciennement siège du Groupe PICARD), notre demande de modification des lucarnes fin 2020 est restée malheureusement sans réponse.

• Chantier Quartier Chataux appelé pompeusement « Domaine des Monarques » : des volumétries qui n’écrasent pas trop la perspective de la rue Saint-Merry, mais notre crainte depuis le début concerne les finitions et le choix des matériaux. Le choix des matériaux est un vrai sujet de suivi pour notre association (tant au niveau construction qu’infrastructure routes et rénovation de l’espace public à Fontainebleau comme en particulier la Place de l’Etape)

Chantier quartier Chataux


 • Chantier ancien garage Citroën rue Grande, une avancée rapide, la façade du bâtiment sur rue est hélas trop haute, mais nous n’avons rien pu faire, par contre un rez-de-chaussée qui devrait être homogène avec la rue et surtout des lucarnes qui n’auront plus l’air de boîtes à chaussures suspendues dans le vide. Décevant néanmoins malgré notre intervention, ceci pour satisfaire à la demande de l’ABF de l’époque de faire du moderne (contrairement au projet initial de l’architecte !)

 • L’affaire Maison forestière (rue des Archives) et sa démolition faite « à la va-vite ». Tensions entre les mairies d’Avon et de Fontainebleau. Notre association attend les prochaines étapes et le permis de construire…

 • Enfin la grande nouvelle le classement du site patrimonial remarquable de Fontainebleau et une partie, certes insuffisante, d’Avon. Nous avons répondu très favorablement à cette enquête en faisant part de nos regrets (voir nos observations en annexe III ) A noter seulement 3 réponses pour quelque chose de cette importance !


2 --- Rapport financier 2020 par Francis Ménard trésorier, présenté par le Président.



Comme beaucoup d‘associations nous avons subi une baisse dramatique des cotisations, nos adhérents auraient-ils pensé que confinement rimait avec arrêt des projets d’urbanisation ?

 Résultats hors valorisation du bénévolat

Recette : Les cotisations et dons de l’année sont en forte baisse à 1735 € (2860 € en 2019). Du fait des périodes de confinement et donc de nos difficultés à assurer des permanences la vente des brochures a été seulement de 605 € comparé à 2190 € en 2019.
 Nous avons, comme à l’habitude, reçu 750 € pour nos prestations pour la Maison des Compagnons (tâches administratives, assemblée générale, supervision des travaux).

 Dépenses : Les frais fixes, loyer assurance, télécom sont restés identiques à 3132 € , les dépenses autres (expo, édition brochure, etc…) sont passées de 2484 € à 645 € . Le total des dépenses est donc de 3777 €.

 Résultats avec valorisation du bénévolat

Du fait de la fermeture du bureau le nombre d’heures est environ la moitié de 2019 (660 h) valorisé avec les frais non remboursés à 7457 €.

Le résultat est déficitaire de 660.31 €. En tenant compte de la trésorerie de 8680.07 € disponible fin 2019, le solde au 31/12/2020 est de 8019,76 €


Les quitus du rapport moral et d’activité et du rapport financier sont votés à l’unanimité


3 --- Élection des administrateurs
 M. Bernard Heyberger et M. Michel de Seguins-Cohorn ne nous ont pas fait part de leur souhait de renouveler leur mandat qui ne sont donc pas reconduit. Nous actons la démission de notre Vice-Présidente Jacqueline Nizart (lecture de sa lettre de démission) pour des problèmes graves de santé. L’ensemble de l’Assemblée témoigne toute son attention à Madame Nizart et lui envoie ses meilleures pensées et souvenirs.

 Les mandats de Mmes Nicole Francq et Bénédicte Savatier sont à renouveler. Ce renouvellement est mis au vote.


Mmes Nicole Francq et Bénédicte Savatier sont réélues à l’unanimité.


 Le conseil présente la candidature de M. Pierre Knafo qui, à la retraite, s’est passionné pour des recherches sur les rues de Fontainebleau, il nous en parlera pour notre manifestation du Cinquantenaire. Après présentation de Pierre Knafo et explications rapides de ses études actuelles sur le patrimoine de Fontainebleau, le vote est soumis à l’Assemblée :

 M. Pierre Knafo est élu administrateur à l’unanimité.



 
 Changement de notre dénomination d’association : appel est fait à différentes propositions pour changer de nom visant à rajeunir et « positiver » notre mission.

 Renforcement de la structure administrative de notre association : recherche d’un support administratif et d’un stage d’un jeune étudiant spécialisé en communication sur les réseaux sociaux pour dynamiser notre image et toucher un public plus jeune.

 Point fait sur notre évènement du Cinquantenaire de l’Association le 20/11/2021 au Théâtre de Fontainebleau.

 Il n’y a pas eu d’autres questions, l’assemblée générale 2021 est donc close à 11h35 ce jour,

 Le Président Christian Roggeman                                                 La secrétaire Annie Vincent



 Pour information : élection du bureau le 13 novembre 2021

 L’élection des membres du bureau a eu lieu lors du conseil d’administration qui s’est tenu le 13 novembre 2021 à 10h à la suite de l’assemblée Générale du 6 novembre.

 Le bureau a été élu comme suit :

 • Président : M. ROGGEMAN Christian (Mr Roggeman souhaite se retirer, ses occupations ne lui laissant pas assez de temps. La recherche pour un remplaçant est active)
 • Vice-président : M. CHATAIGNER Jean-Christophe,
 • Secrétaire Générale : Mme. VINCENT Annie,
 • Secrétaire : Mme FRANCQ Nicole,
 • Trésorier : M. MENARD Francis.



 ANNEXES
 I    En 2020 et début 2021, nous écrivions :

Notre association remercie encore la Mairie pour la séance d’échanges et nous faisons le vœu de poursuivre ces discussions avec transparence et clarté dans les phases de réalisation à venir. Le CDAS reste plus que jamais actif pour participer aux projets, contribuer par nos bases de données et photos aux recherches historiques et urbanistiques et ainsi « faire du beau » autant que possible sur la transformation de la Cité.

Nous préconisons des échanges le plus en amont possible pour une efficacité accrue de traitement des dossiers et le respect du travail réalisé par les différents intervenants (ABF, décideurs, promoteurs…). Nous sommes pour un climat apaisé et un respect renforcé des parties autour de la table. Bon nombre de « problèmes » ont pu être résolus de la sorte au cours des derniers 18 mois. Sans toutefois perdre notre sens critique, ni l’ADN du CDAS : préserver notre patrimoine avec valeur, détermination et défendre les intérêts de nos concitoyens.



 II     Observations concernant l’enquête publique préalable au classement du site patrimonial remarquable de Fontainebleau-Avon (lecture faite lors de la séance d’AGE)


L’Association ci-après dénommée le Comité donne un avis favorable à l’enquête publique

. En effet le Comité rappelle sa position permanente pour qu’un classement assure la protection du patrimoine de l’agglomération. C’est le Comité qui avait obtenu le classement de la totalité de la ville ancienne à l’inventaire des sites pittoresques (par décision du 5 février 74). C’est le Comité qui, en la personne de son fondateur Georges Galipon, alors conseiller municipal, avait fait inscrire en 1992 la demande d’un classement en ZPPAUP. Au grand dam du Comité les deux études menées en 1994/96 et 2001/05 sont restées dans les tiroirs.

 Le Comité ne peut donc que dire sa satisfaction si un classement du site patrimonial remarquable peut enfin déboucher sur un résultat avec cependant un certain nombre de regrets.

 Tout d’abord l’absence de participation de notre association à la préparation de ce projet, il semble que la loi encourage ce mode de fonctionnement, notre association qui va fêter ses cinquante ans, pouvant apporter des contributions appréciables.


 Concernant le périmètre nous déplorons que les terrains militaires au sud de l'agglomération ne soient pas pris en compte. Par leur situation entre Château et Forêt ils sont une composante urbaine majeure même si aujourd’hui certaines constructions sont très médiocres, mais ne faut-il pas penser à l’avenir et établir des règlements sur la durée ?

 Concernant la zone de protection des monuments historiques sur Avon nous déplorons leur diminution drastique en particulier à proximité de l’église (quelques dizaines de mètres rue H. Moreau).

 Nous demandons en conséquence que le commissaire-enquêteur fasse part de nos remarques qui pourront être mises en œuvre dans des évolutions futures et insistons pour que notre association soit étroitement liée aux travaux de la deuxième phase.